Shop Mobile More Submit  Join Login
About Literature / Hobbyist Daniel Rodrigues24/Male/France Recent Activity
Deviant for 11 Years
Needs Core Membership
Statistics 60 Deviations 471 Comments 10,143 Pageviews
×

Newest Deviations

Literature
Fracture
La sève glisse sur les feuilles qui se déchirent
Le glaive crisse sur l'écueil de l'avenir
De la fracture s'échappe une buée noire
Qui perdure et t'attrape de sa mâchoire
Les vibrations se font plus fortes
L'air devient assourdissant
Du ciel choit une sombre cohorte
Fuse un tonnerre vrombissant
De la lumière les flammes jaillissent
Des abysses surgit une galère
Le ciel creuse un précipice
S'échappent les muses des enfers
Mais tout est blanc
Mais tout est noir
On fait semblant
D'avoir espoir
Les mains attachées
On se roule par terre
Tonne le tonnerre
Dans les tranchées
Cette guerre est permanente
L'étendard est levé
La vie est fatiguante
Quand on ne peut guère crever
Aucune volonté
Aucune volonté
Aucune volonté
Aucune volonté
Le monde t'ouvre les bras
Le monde est là pour toi
Le monde te réconforte
Le monde t'ouvre la porte
Et les mers se déchaînent
Et les hommes portent de
:iconPokeUrban:PokeUrban
:iconpokeurban:PokeUrban 0 0
Literature
Moebius
Comme un fil qui s’étire, s’étend, se déchire lentement, se prolongeant dans l’infini de l’espace en expansion, aspirés par un trou noir ces sentiments se dessinent, sont dessinés, se perçoivent sans se faire apercevoir.
Présents mais invisibles dans le désordre de l’espace-temps, s’entremêlent souvenirs et désirs, à n’en plus finir ou à toujours commencer, on s’y perd, ou on est toujours perdus, ou toujours à notre place, sans le savoir.
On ne le capte jamais tel qu’il se dévoile, de couleur incertaine, il ne se reflète pas dans le miroir de chaque âme mais s’y représente en strangulations, en libérations, il étouffé, il soulage.
Rouge et réconfortant, noir et désolant, bleu et triste, jaune et vivifiant, associations non fixes et parfaitement abstraites, l’information et l’idée ne sont pas si diff
:iconPokeUrban:PokeUrban
:iconpokeurban:PokeUrban 0 0
Literature
L'hiver rv
Elle s'est terrée dans le terrier
Le Soleil dormant, la Lune blanche
Des tranchées serrées comme ses souliers
La chaleur descend, la lumière flanche
Perdue et enterrée, se mit à pleurer
Le Soleil dormant, la Lune blanche
Sur ses joues rosées des perles coulaient
La chaleur descend, la lumière flanche
Et soudain la dévora
La glace, le vent, le froid
Soudain la dévorèrent
Anxiété regrets et misère
Mais atterrée dans le terrier
Le Soleil dormant, la Lune blanche
Le cœur serré comme ses souliers
La chaleur descend, la lumière flanche
Ne restèrent plus dans le terrier
Que glace, et vend, et froid
Puis Lune dormante, le Soleil levé
Elle renaquit de l'hiver rêvé
:iconPokeUrban:PokeUrban
:iconpokeurban:PokeUrban 1 0
Literature
DeFantaisie 1 -- Le cri
Elle était effrayée par ces idées interdites
Dévorée par un feu de nature insolite
Les pulsions électriques, éclairs énigmatiques
Sources de troubles psychosomatiques
Des traces de canines près de la carotide
Une sensation malsaine, mais rien de perfide
Sa peau, comme du velours, se laisse caresser
Un élan de crispation, des poils hérissés
Son cerveau lui commande de tout arrêter
Sans effet sur un corps qui veut se manifester
Dans un léger murmure, une tornade de braise
Un parfum de gingembre, de citron, de fraise
Un flux de jus traverse sa chair juvénile
Des lambeaux d'innocence brisent son air fragile
Des souffles la parcourent, mélodie étouffée
Elle s'agrippe, du fond de ses tripes, comme prête à griffer
Elle se sent étriquée quand ses dessous la quittent
Un poids nouveau l'habille, se frotte toujours plus vite
Dans sa confusion soudain, une cloche retentit
À l'explosio
:iconPokeUrban:PokeUrban
:iconpokeurban:PokeUrban 1 0
Literature
La(r)mes
Des larmes
Comme des lames sur les joues
Du feu qui transperce la peau
Tes mots raisonnent
C'est l'écho de la mélancolie
Les vibrations
Comme des basses pour un sourd
Elles fendent l'espace
Pour mieux me remplir
De larmes
Les lames fendent mon âme en dix
Dissonance
Dissonance et chaos dans l'harmonie
Tes mots raisonnent
C'est une pandémie
Les vibrations
Comme un séisme pour un jour
Te faire voir l'idiot à genoux
Tes mots sonnent
Et tu n'as pas besoin de moi
:iconPokeUrban:PokeUrban
:iconpokeurban:PokeUrban 0 0
Bad Key Machine by PokeUrban Bad Key Machine :iconpokeurban:PokeUrban 0 0 Fushizen na Boy by PokeUrban Fushizen na Boy :iconpokeurban:PokeUrban 2 0
Literature
Boum.
Le pied dans le caoutchouc, qui tend, se détend
Balancé dans un vide monumental
Le néant est étouffant quand on a besoin de tout
L'air, la pluie, le vent, je ne ressens rien
Pourtant je suis là, raide, je monte, je descends
À osciller dans mon ascenseur mental
Je le sais bien, la solitude a ses atouts
Mais s'engourdir ne rend pas serein
Craque. Je dévale.
La pente est raide, je descends à toute vitesse
Je roule sans sentir les éraflures
Dans ma carapace je (me) laisse tomber
Boum. Fin de l'aval.
Plus raide que la pente, devant moi un mur s'affaisse
Je ferme les yeux, ça me rassure
Que le monde s'écroule, je (le) laisse tomber
Et je deviendrai une étoile
Ou au moins poussière
Je me fondrai dans la toile
D'un paysage stellaire
Et je serai là pour toujours
Invisible, inobservable
Un concentré d'amour
Inaccessible, inatteignable
:iconPokeUrban:PokeUrban
:iconpokeurban:PokeUrban 0 0
Literature
Fading
This is it
I stopped shining
The sun's fading
Yes I quit
When you step out the orbit
You watch the satellites fall
Step out the orbit
The satellites fall
And just as it always was
You're alone
In the middle of everystar
You're alone
And you can't do anything
You'll keep spinning
Over, and over again
Until you come back
And you grow brighter
And all of a sudden
You burst
And this is it
I stopped shining
I'm not fading
I'm absorbing everystar
I'm destroying
I burst
I'm not a black star
I'm the antimatter
This is it
I stopped shining
The sun's dying
Yes I quit
And if you seek my light
Fade away with me
I'll keep you warm forever
In the coldest of nights.
:iconPokeUrban:PokeUrban
:iconpokeurban:PokeUrban 0 0
Literature
sine passio
Beaucoup de temps passé à rêvasser
Observant mes étoiles lentement s'espacer
Le sentiment est palpable quand on n'est plus ébloui
La chaleur d'une boule de feu se dissipant dans la nuit
On se rend compte que la lumière remplissait l'espace
Pour mieux ignorer l'éphémère on s'en laisse habiter
Les poils se hérisser, la mécanique s'activer
Jusqu'à rouvrir les yeux, comme se dévoiler la face
===
Plus de mots que d'idées
Plus de vent que d'actions
Je ne veux pas me décider
Laisse-moi ne pas faire attention
J'ai besoin qu'on me laisse tranquille
Je veux qu'on me prenne dans les bras
Je ne veux pas qu'on se fasse de bile
Je veux me cacher sous les draps
===
Je prends des douches froides après les brûlures
C'est pas ma faute s'il pleut, mais ça m'aura à l'usure
Comme un ver de terre ruinant sa propre pomme
Détruire ce qui est bon, n'est-ce pas le propre de l'homme ?
On ratiboise des verres, on c
:iconPokeUrban:PokeUrban
:iconpokeurban:PokeUrban 1 0
Literature
Balance de l'injustice
Pas l'habitude d'être terre à terre
D'inviter des lecteurs à voyager
Dans de proches et austères contrées
Mais bienvenue à l'embarcadère
Bienvenue dans la galère
Je vous présente mes galères
Une galette sucrée et amère
De parfums épicés et doux
De chatons trop choux
De piquants déversant mon sang
Sanglant, sanglotant, j'pourrais faire sans
Censé susurrer des pensées sensées
Pour aider et aider et aider
Des amis démunis, un peu trop stressés
Angoissés, anxieux, dépassés
Qui cherchent à s'effacer
Comme si le mal pouvait passer
J'me lance le défi de prendre du recul
Au fond de moi j'ai le cœur qui brûle
C'n'est pas une image c'est un défaut d'pompe
Ça pince si fort que j'm'engourdis pourvu qu'j'me trompe
Mais ça n'arrivera pas, car c'est moi l'trompeur
Je trompe le karma qui me le rend par mille
Toujours tant de choses au bout du fil
Quand j
:iconPokeUrban:PokeUrban
:iconpokeurban:PokeUrban 0 0
Literature
Fertile
Si les fleurs ont fané
C'est pour qu'elles puissent repousser
Et repousser la douleur
Du piquant de ces fleurs
==>la rose rouge à séché
==>et ne va jamais s'effriter
==>increvable cadeau
==>qu'elle a planté dans mon dos
Afin qu'il puisse grandir
Parmi trèfles et orchidées
Le roseau désire se faire brandir
Enchevêtré dans des ronces de drôles d'idées
Ça pique et me poussent des pics
Comme un mutant porc-épique
Dans la tige vénéneuse
Plantée en toi, intraveineuse
Un sang photosynthétique
Ruisselle en flots supersoniques
Des germes, des bourgeons...
Un bouquet de vert bonbons ?
C'est ton corps qui déguste
Acacia, au cœur robuste.
:iconPokeUrban:PokeUrban
:iconpokeurban:PokeUrban 0 0
Literature
Global Terror
Sighs
In the midst of the mist
I can hear them
I can't hear them
The fear
Inside the bones
It flows
Inside the bones
I can feel them
Crackling
Burning down
Branches to ashes
The fog, full of despair
And sighs
Sighs
In the midst of the mist
And fear
Fear
Inside the bones
Crackling
Burning
Crumbling
To ashes
I can hear them
I can't hear them
Are you crying?
I swear I heard you cry
Oh no
No no no
Sighs
They're sighs
You're sighing
You're fearing
You're burning
You crumble down
I swear I heard you cry
:iconPokeUrban:PokeUrban
:iconpokeurban:PokeUrban 1 0
Literature
Ta gueule, moi-meme.
Pourquoi ? Parce que. Je ne sais pas.
Non non non. Je. veux. tout. Toi, elle, lui.
Je suis prêt à donner tellement plus que vous tous pouvez m'apporter.
Une bulle d'amour toujours prête à exploser.
Parfois j'aimerais exploser pour de vrai.
Des lambeaux sanglants pendant sur les branches des arbres de ton quartier.
Rouges comme le feu qui m'habite.
Combustion spontanée.
Je brûle tout sur mon passage.
Je ne laisse que ruines. Ou pas.
Je ne laisse rien.
Car je n'ai pas cette importance.
Je suis là.
Rien de moins qu'un grain de sable prêt à être soufflé par la vie, par le monde.
Par toi.
On se détruit un peu plus chaque jour où l'on prétend se construire.
On grandit en imaginant la fin.
En imaginant des fins possibles.
Tu vis avec l'idée de la Mort qui rôde.
Elle m'empêche de dormir parfois, quand mes pulsions charnelles ne reprennent pas le dessus.
Moi ? Toi ? Du pareil au même.
Nous sommes nous. Dua
:iconPokeUrban:PokeUrban
:iconpokeurban:PokeUrban 1 0
Literature
Tunnel
Have you ever thought about running
Have you ever seen yourself falling
Rising up and going towards the light
One day or another you might
Have you ever dreamt about flying
Have you ever seen yourself crashing
Rising up and going towards the light
One day or another you might
And we trip, and we fail
And we're weak, and we're frail
So we run and we fly
Soaring wings to the sky
And we run, and we fly
Over mountains and skies
Rising up and going towards the light
Where life has some kind of delight
Have you ever thought about loving
Have you ever seen yourself crying
Rising up and going towards the light
Your heart, it takes a bite
So you trip, and you fail
And you're weak, and you're frail
But you run and you fly
Soarings wings to the sky
And then you stop weeping
Your heart stops bleeding
Stronger than ever before
For you should love more
For you should love more
Warmer than a solar core
:iconPokeUrban:PokeUrban
:iconpokeurban:PokeUrban 2 0
Literature
Les ames perdues
Je ne suis qu'un con
Qui se lasse et qui angoisse
J'voudrais qu'mon cœur se prélasse
Qu'il arrête de faire des bons
Je suis un idiot
Je n'peux pas tenir en place
Ni ret'nir mes mots qui se cassent
Qui se brisent sur ton dos
D'or est le silence
Si l'on en croit les dires
Mais que vaut un soupir
Empli des paroles que l'on pense
Panse les plaies que créent mes mots
Mes maux t'affectent c'est fichu
Ces fichues mémoires nous tourmentent
Mentent tour à tour les âmes perdues
Comme un flocon qui fond
Comme un faucon s'envole
Mon discours se confond
Mes paroles te rendent folle
Je ne suis qu'un con
Qui se lasse et qui angoisse
Je n'peux pas tenir en place
Faut m'achever pour de bon
De tes lèvres s'échappent un souffle de vie
J'envie l'envie d'avoir envie
De me satisfaire du nécessaire
Te laisser m'emporter, me laisser faire
Fer aux fesses, je m'emporte
En portant la marque de mon désir
Risible démence qui me consume
Me succombe. AH. Je
:iconPokeUrban:PokeUrban
:iconpokeurban:PokeUrban 0 0

Random Favourites

Glitter by Loliftw Glitter :iconloliftw:Loliftw 79 20 ESCAPE by Loliftw ESCAPE :iconloliftw:Loliftw 8 2 appeasement by Loliftw appeasement :iconloliftw:Loliftw 48 12 lost and found. by Loliftw lost and found. :iconloliftw:Loliftw 4 2 La France Forte by donzee La France Forte :icondonzee:donzee 2 5 Moonside Redux by soupaboy Moonside Redux :iconsoupaboy:soupaboy 97 24 Mr. Saturn by zanazac Mr. Saturn :iconzanazac:zanazac 101 18 You'll dance stupid monkey by Evanatt You'll dance stupid monkey :iconevanatt:Evanatt 311 100 Please, Give Us Strength by zarla Please, Give Us Strength :iconzarla:zarla 2,022 550 Your uncatchable flying heart by Sedeto Your uncatchable flying heart :iconsedeto:Sedeto 5 3 Dressing Room seifuku underboob shimapan toussa by Sedeto Dressing Room seifuku underboob shimapan toussa :iconsedeto:Sedeto 14 10 Xmas was yesterday by Sedeto
Mature content
Xmas was yesterday :iconsedeto:Sedeto 9 7
Mission Failed by Solubles Mission Failed :iconsolubles:Solubles 4 2 Luna'la by Solubles Luna'la :iconsolubles:Solubles 3 15 i believe in kamina by zelas i believe in kamina :iconzelas:zelas 509 53 Smogoglauque by Sedeto Smogoglauque :iconsedeto:Sedeto 5 1

Activity


La sève glisse sur les feuilles qui se déchirent
Le glaive crisse sur l'écueil de l'avenir
De la fracture s'échappe une buée noire
Qui perdure et t'attrape de sa mâchoire
Les vibrations se font plus fortes
L'air devient assourdissant
Du ciel choit une sombre cohorte
Fuse un tonnerre vrombissant
De la lumière les flammes jaillissent
Des abysses surgit une galère
Le ciel creuse un précipice
S'échappent les muses des enfers
Mais tout est blanc
Mais tout est noir
On fait semblant
D'avoir espoir
Les mains attachées
On se roule par terre
Tonne le tonnerre
Dans les tranchées
Cette guerre est permanente
L'étendard est levé
La vie est fatiguante
Quand on ne peut guère crever
Aucune volonté
Aucune volonté
Aucune volonté
Aucune volonté
Le monde t'ouvre les bras
Le monde est là pour toi
Le monde te réconforte
Le monde t'ouvre la porte
Et les mers se déchaînent
Et les hommes portent des chaînes
Et tu regardes en vain
La misère de demain
La vie est fatigante
Quand on ne peut guère crever
Cette guerre est permanente
L'étendard est levé
Fracture
Je ne sais pas.
Loading...
Comme un fil qui s’étire, s’étend, se déchire lentement, se prolongeant dans l’infini de l’espace en expansion, aspirés par un trou noir ces sentiments se dessinent, sont dessinés, se perçoivent sans se faire apercevoir.
Présents mais invisibles dans le désordre de l’espace-temps, s’entremêlent souvenirs et désirs, à n’en plus finir ou à toujours commencer, on s’y perd, ou on est toujours perdus, ou toujours à notre place, sans le savoir.
On ne le capte jamais tel qu’il se dévoile, de couleur incertaine, il ne se reflète pas dans le miroir de chaque âme mais s’y représente en strangulations, en libérations, il étouffé, il soulage.
Rouge et réconfortant, noir et désolant, bleu et triste, jaune et vivifiant, associations non fixes et parfaitement abstraites, l’information et l’idée ne sont pas si différentes. Qu’est-ce que le tangible si malgré tout le bien, tout le mal du monde l’on finit engourdi, vide, emprunt au néant ?
Par un trou noir ils  se dessinent, sont dessinés, dans l’espace en expansion, s’étire, s’étend, se déchire le fil de ces sentiments.
Elle s'est terrée dans le terrier
Le Soleil dormant, la Lune blanche
Des tranchées serrées comme ses souliers
La chaleur descend, la lumière flanche
Perdue et enterrée, se mit à pleurer
Le Soleil dormant, la Lune blanche
Sur ses joues rosées des perles coulaient
La chaleur descend, la lumière flanche
Et soudain la dévora
La glace, le vent, le froid
Soudain la dévorèrent
Anxiété regrets et misère
Mais atterrée dans le terrier
Le Soleil dormant, la Lune blanche
Le cœur serré comme ses souliers
La chaleur descend, la lumière flanche
Ne restèrent plus dans le terrier
Que glace, et vend, et froid
Puis Lune dormante, le Soleil levé
Elle renaquit de l'hiver rêvé
L'hiver rv
Parallèle au précédent post.
Loading...

deviantID

PokeUrban's Profile Picture
PokeUrban
Daniel Rodrigues
Artist | Hobbyist | Literature
France
Interests

Comments


Add a Comment:
 
:iconerynnb:
ErynnB Featured By Owner Jan 23, 2016  Hobbyist Digital Artist
Ok donc 10 plombes plus tard, merci pour le watch Daniel ;)
Reply
:iconpokeurban:
PokeUrban Featured By Owner Jan 25, 2016  Hobbyist Writer
Je t'en prie :)
Reply
:iconneibux77:
Neibux77 Featured By Owner Aug 22, 2014
Very merci for the add :)
Reply
:iconpokeurban:
PokeUrban Featured By Owner Sep 1, 2014  Hobbyist Writer
De rien dude :p
Reply
:iconandecaya:
Andecaya Featured By Owner May 31, 2013  Hobbyist Digital Artist
Thank you for joining :iconyour-best-art: I'm glad you are with us!
Please share your work and your favourites with us. We also accept tutorials and stock because this is what others help to create art!

You can find our rules here: [link]
Also you are maybe interested in our contests - have a look at the blog section for our contests
Reply
:iconloliftw:
Loliftw Featured By Owner May 21, 2013  Hobbyist Digital Artist
I love you so much!
Reply
:iconloliftw:
Loliftw Featured By Owner Mar 25, 2013  Hobbyist Digital Artist
JUST THE VERY BEST
deviantART muro drawing Comment Drawing
Reply
:iconpokeurban:
PokeUrban Featured By Owner Mar 26, 2013  Hobbyist Writer
NO U
Reply
:iconloliftw:
Loliftw Featured By Owner Mar 26, 2013  Hobbyist Digital Artist
OH YIIIIS
Reply
:iconloliftw:
Loliftw Featured By Owner May 3, 2012  Hobbyist Digital Artist
FAV にありがとうございます、ハニー (●ω●) ♥♥
deviantART muro drawing Comment Drawing
Reply
Add a Comment: